Que dit la loi ?

Comment s'assurer que ma volonté sur le don d'organes soit respectée ?

Virginie

Notre réponse

Bonjour,

Si vous souhaitez que votre volonté sur le don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. d’organes soit respectée, dites-le simplement à vos proches !

Avant d’envisager tout prélèvement, c’est vers eux que les équipes médicales se tourneront pour s’assurer que vous n’étiez pas contre le don de vos organes.

Que vous portiez ou non une carte de donneur Le donneur est la personne sur laquelle le prélèvement d’organes et/ou de tissus a été effectué. , vos proches seront interrogés par les équipes médicales sur votre position concernant le don d’organes.

Informer vos proches c’est donc s’assurer que votre volonté sera respectée. Cela permet aussi d’épargner un questionnement douloureux pour les proches, dans un moment déjà difficile.

Rien ne remplace la parole échangée. Si vous ne souhaitez pas donner vos organes et tissus après votre mort La mort correspond à la destruction totale et irréversible des fonctions de l’encéphale, à savoir l’ensemble formé par le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral. Le constat de mort repose sur trois observations cliniques : l’absence totale de conscience et de mouvements, la disparition totale des réflexes du tronc cérébral, l’absence de respiration spontanée. , inscrivez-vous sur le registre national des refus géré par l'Agence de la biomédecine. En cas de décès dans des conditions rendant possible un prélèvement, l’équipe médicale doit obligatoirement consulter ce registre afin de vérifier si vous êtiez contre le don de vos organes. Vous pouvez également en informer vos proches. 

En espérant avoir répondu à votre question, 

l'Agence de la biomédecine. 

Formulaire d'inscription au registre des refus

Si vous ne souhaitez pas donner vos organes et tissus, vous pouvez vous inscrire sur le registre national des refus. Pour ceci, téléchargez le formulaire d'inscription et renvoyez le à l’Agence de la biomédecine. 

Back to top