La greffe par organe

Combien fait-on de greffes de rein à partir de donneurs vivants en France ?

Renaud

Notre réponse

Bonjour,

En France, le nombre de greffes rénales à partir de donneur Le donneur est la personne sur laquelle le prélèvement d’organes et/ou de tissus a été effectué. vivant augmente progressivement depuis le début des années 2000.

En 2017, 611 greffes de rein ont été effectuées grâce à des donneurs vivants, ce qui représente 16% du total des greffes rénales. Quant aux donneurs, ils sont 98 % à indiquer qu’ils seraient prêts à renouveler l’expérience[1]. 

En cas d’incompatibilité entre le malade et le candidat au don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. , la loi révisée en juillet 2011 permet désormais de procéder à un don croisé : le receveur Le receveur est le malade qui bénéficie de la greffe. (receveur 1) bénéficie du don d’une autre personne (donneur 2) également en situation d’incompatibilité avec son receveur (receveur 2) qui, lui, bénéficie du don du premier donneur (donneur 1). Les deux opérations chirurgicales sont alors engagées simultanément, tout en respectant l’anonymat.

Image: 
Schema du don croisé

En espérant avoir répondu à votre question,

l'Agence de la biomédecine.

[1]Enquête nationale sur le niveau de qualité de vie des donneurs vivants de rien menée par l'Agence de la biomédecine et le CHU de Nancy  auprès de 384 donneurs vivants ayant été prélevés entre octobre 2009 et janvier 2012.

 

Back to top