Les campagnes d'information

Don du vivant

Savez-vous qu’il est possible de donner de son vivant un rein à l’un de ses proches qui souffre d’insuffisance rénale, maladie pouvant aboutir à la destruction des reins ? Faire connaitre ce don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. est l’objet d’une campagne nationale de sensibilisation lancée par l’Agence de la biomédecine. Quel bénéfice cela représente-t-il pour le malade ? Qui peut donner un rein ? Ce don est-il risqué ? Des experts répondent à toutes ces questions dans Place à la Santé.

Vidéos émission Place à la santé

Don post mortem

La Journée nationale dédiée au don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. et à la greffe La greffe est le remplacement, au moyen d’un acte chirurgical, d’un élément du corps humain qui ne fonctionne plus par un élément du corps humain qui fonctionne correctement. Cette technique est envisagée par les médecins lorsque plus aucun autre traitement ne marche. d’organes a lieu chaque année le 22 juin depuis 15 ans. Elle a évolué en 2012 pour devenir la Journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, et de reconnaissance aux donneurs. Grâce au geste de générosité des donneurs, les vies de plusieurs milliers de malades sont sauvées tous les ans. 

Dans le cadre de sa mission d’information auprès du grand public, l’objectif de l’Agence de la biomédecine est d’inciter chacun à transmettre sa position à ses proches sur le don de ses organes après la mort La mort correspond à la destruction totale et irréversible des fonctions de l’encéphale, à savoir l’ensemble formé par le cerveau, le cervelet et le tronc cérébral. Le constat de mort repose sur trois observations cliniques : l’absence totale de conscience et de mouvements, la disparition totale des réflexes du tronc cérébral, l’absence de respiration spontanée. .

Depuis deux ans, c’est sur un ton radicalement nouveau que l’Agence de la biomédecine souhaite communiquer le message au plus grand nombre : pour faire part de sa position sur le don d’organes après la mort, il suffit de le dire à ses proches. Maintenant. 

Presse & édition

L’objectif est le même qu’en télévision : faire en sorte que ce moment où l’on feuillette un magazine ou un programme TV devienne celui où l’on dit sa position à ses proches. Des documents pédagogiques ont également été mis à disposition du public dans des établissements hospitaliers et au sein d’associations œuvrant pour le don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. d’organes et de tissus et notamment un guide de 12 pages consacré au sujet du don d’organes et de tissus. (disponible à la commande gratuitement sur le site www.agence-biomedecine.fr).

Guide du Don d'organes 2016
  • Télécharger
  • Don Quand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. d'organes, tous concernés. 

    Le guide pour tout comprendre. 

Guide

Web

Une communication à destination des jeunes âgés de 16 à 25 ans a été mise en place à l’occasion du 22 juin sur Internet. Elle avait pour ambition, par le biais d’un film drôle et décalé, relayé par un dispositif digital complet, de faire prendre conscience aux jeunes de l’importance de dire à leurs proches leur volonté d’être donneur Le donneur est la personne sur laquelle le prélèvement d’organes et/ou de tissus a été effectué. d’organes ou non.

Back to top