Infographie sur les chiffres clés

De plus en plus de personnes vivent avec une greffe

  • 49178 patients greffés en France depuis 2006.
  • 57171 personnes porteuses d’un greffon fonctionnel en 2015

+ 30% de greffes en 10 ans. 4428 greffes en 2006. 5746 en 2015.

L’amélioration de la qualité de la greffe a élargi les indications thérapeutiques. 

Des évolutions différentes en fonction des organes

Le rein est l’organe le plus greffé avec une hausse de 72% sur 15 ans, suivi par le foie qui a augmenté de 69%.

La greffe de poumon a augmenté de 41% entre 2010 et 2015 grâce à des critères de prélèvements redéfinis en profondeur.

La greffe du coeur, entre 1991 et 2000, diminue en raison de l’amélioration de techniques alternatives.

Les greffes de l’intestin et du pancréas sont des pratiques plus rares.

La greffe de rein se développe ... 

  • 2731 greffes en 2006.
  • 3486 greffes en 2015 soit une progression de 28%.

dont à partir de donneurs vivants : 

  • 247 (8%) greffes en 2006.
  • 547 (16%) greffes en 2015, soit une augmentation de 121%.

Le nombre de greffes ne suffit pas à résorber l’attente

  • 12512 personnes en attente d’une greffe en 2006.
  • 21464 personnes en attente d’une greffe en 2015.

Le second plan greffe 2012-2016 a pour ambition de soutenir et promouvoir l’activité de greffe dans les années à venir. 

Des donneurs et des receveurs plus âgés

  • En 2006, la moyenne d’âge d’un donneur était de 50,2 ans contre 57,1 ans en 2015.
  • La moyenne d’âge d’un receveur en 2006 était de 47,5 ans contre 52 ans en 2015.

Le progrès des techniques médicales et chirurgicales a permis d’élargir les profils.

Etre donneur ou pas après sa mort Donner un rein de son vivant Tout savoir sur la greffe Les campagnes d’information Agenda