Comment exprimer son refus ?

S’inscrire au registre national des refus

Le registre national des refus répertorie toutes les personnes qui ont souhaité laisser une trace légale de leur opposition à toute forme de prélèvement d’organes ou de tissus après leur décès.

On peut s’y inscrire dès l’âge de 13 ans : il suffit de télécharger et d’imprimer le formulaire proposé sur cette page, puis de l’envoyer à l’adresse indiquée en joignant la copie d’une pièce d’identité officielle (carte d’identité, permis de conduire, titre de séjour, passeport…).

Quand une personne meurt dans des conditions compatibles avec un prélèvement d’organe, l’équipe médicale consulte systématiquement et obligatoirement ce registre, avant de commencer le prélèvement.

S’inscrire sur le registre national des refus n’est pas obligatoire, mais c’est une assurance que sa volonté de refuser tout prélèvement sera respectée.

Donner certains organes seulement

Si vous avez des réticences à ce que certains organes ou tissus soient prélevés, il suffit simplement de le préciser à vos proches. Ils pourront en témoigner auprès des médecins de l’hôpital et votre choix sera respecté. Ainsi, seuls les organes que vous souhaitez donner seront prélevés. 

Télécharger le formulaire d’inscription au registre national des refus.


 

Article mis à jour le 17 juin 2014
Partager cet article   Partager cet article sur Facebook - Nouvelle fenêtre
Etre donneur ou pas après sa mort Donner un rein de son vivant Tout savoir sur la greffe Les campagnes d’information Agenda